Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Macron : et maintenant, en marche !
Lendemain d'élection 2017 20 Mai 2017

C'est une page qui se tourne pour la France. Macron vient d'être élu président à 39 ans, et son mouvement donne un sacré coup de vieux à deux partis chers au pays : le PS et la droite, qui a changé tellement de fois de nom ces dernières années qu'il me parait superflu de donner l'actuel.

Bien que les médias l'aient appuyé pendant la campagne, mon cœur est à la fête. Après Trump aux USA et Thérésa May au Royaume-Uni, on a évité le pire. Et peut être même, j'ose le croire, on aura enfin un président que l'on pourra admirer et dont on pourra être fier. Espérons qu'il brillera autant par son honnêteté que par son intelligence.

Quoi de neuf docteur ?

Est-ce moi ou est ce qu'il y a un souffle nouveau dans le pays ? C'est peut être son dynamisme, qui tranche avec celui du président sortant.
Peut être aussi parce qu'il casse les codes existants en appelant à dépasser les partis, et à ne pas être dans l'opposition bête et méchante comme depuis tant d'années.
Il est jeune et comprend mieux l'économie d'aujourd'hui et de demain (Uber etc). Une économie dont tous les gens ne veulent pas mais à laquelle il faudra pourtant s'adapter, plutôt que de se faire emporter.

Est ce qu'il réussira à changer les mentalités ?

Nicolas Hulot comme ministre me réjouit, en espérant qu'il frappe fort. Quand on pense qu'il remplace Ségolène ! Comment avait-on pu en arriver là...
E.M souhaite rajeunir la vie politique, en promouvant les personnes qui n'en font pas carrière. Un retour à la réalité bienvenu !

L'heure du doute

J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt la composition du gouvernement et si j'aime beaucoup Macron je me demande si ses ministres de gauche et de droite pourront agir en bonne intelligence sur la durée. Mais la question est intimement liée à l'avenir du PS et de la droite : vont ils se faire absorber ? Sont ils conciliables, tout du moins le courant libéral du PS représenté par Valls et Macron ? Et d'ailleurs qu'elle est la proportion de sympathisants du PS dans ce courant ? Je l'ai toujours crue marginale mais je me trompe peut être ?

Autre point qui m'intrigue : il y avait avant la traditionnelle opposition droite/gauche. EM a aujourd'hui 4 partis d'opposition : le PS, la droite, le FN, et Mélenchon. Sans compter les syndicats. Ça fait beaucoup d'opposants pour un seul homme. Va t'il pouvoir réformer comme il le souhaite ?

Pronostics

Je ne résiste pas à l'envie de jouer les madame Irma : si je ne connais pas vraiment Edouard Philippe, le nouveau 1er ministre, je l'apprécie de loin mais je le trouve un peu trop "secret story / confessionnal" et si ça ne l'empêche pas d'être compétent, je pense que ça lui jouera des tours.
Quant à Bayrou, il a quand même planté de sacrés couteaux dans le dos d'EM avant leur union et si Macron était un peu obligé de le prendre, je pense qu'il essayera de s'en débarasser rapidement.
Terminons par Le Maire. Je ne le crois pas très populaire et se présenter aux législatives, c'est risquer de TOUT perdre... Sinon je ne lui en veux pas de "changer de parti", vu qu'il est libéral tout comme Macron, et que le but est justement de dépasser les partis.

Dans 3 semaines, les législatives donneront le la. J'espère profondément que le résultat donnera les coudées franches à notre nouveau président et que l'on tient là notre "Merkel" pour longtemps.

Et vous, qu'en pensez vous ?