Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



L'énergie est notre avenir
Et l'avenir est notre énergie 08 Mars 2018

En cette période de froid où les radiateurs tournent à fond on peut se demander quel est le moyen le plus écologique de se chauffer et si notre petit confort ne nous mène pas tous à notre perte.

Bilan énergétique de notre planète

Ce qui chauffe la Terre, "l'énergie entrante"

Ce qui refroidit la Terre, "l'énergie sortante"

Cependant l'atmosphère et les océans, en surface, vont voir leur température varier beaucoup plus rapidement que le centre de la Terre qui a beaucoup plus d'inertie et pour lequel on a le temps de s'inquiéter.

L'effet de serre

On a tous entendu parler de l'effet de serre : les gaz qu'on libère forment une chappe qui réfléchit les rayons infra rouges venant de la Terre. L'énergie sortante décrite plus haut est alors moindre.
Ce n'est donc pas le simple fait de libérer de la chaleur, en faisant du feu par exemple, qui chauffe l'atmosphère. C'est l'effet sur le long terme de la fumée et des particules qui s'en dégagent, qui va avoir un impact.

Les particules on un effet mémoire sur l'atmosphère.

Faisons un comparatif avec votre compte en banque. Vous gagnez 1000 par mois et dépensez 1000. Vous êtes à l'équilibre. Si maintenant vous dépensez 1001, vous allez devoir payer des agios, et le mois suivant vous devrez 1020. Et si vous ne les remboursez pas ils s'accumulent. Vous devrez 1040, puis 1060 et ainsi de suite.
Les particules dans l'atmosphère sont vos dettes qui s'accumulent. Et notre mode de consommation qui s'accélère représente nos dépenses.

Vous connaissez la suite. La température monte, la banquise fond et donc il y a encore moins de réflection des rayons (elle agit comme un miroir !) donc la température monte encore plus, etc.

Note : pour ceux qui se demandent pourquoi les rayons solaires ne sont pas réfléchis AVANT d'entrer sur Terre (ce qui ferait que l'effet de serre se ferait vers l'extérieur et refroidirait la terre), c'est une pure "malchance" : les rayons infra-rouges sont plus réfléchis que ceux du soleil de par leur longueur d'onde.

Quelle énergie propre ?

Devons nous éteindre les chauffages l'hiver et les clims l'été ? Tout dépend en fait de la manière dont l'énergie est produite.

Charbon : aujourd'hui encore beaucoup de pays (Chine, USA) ont des centrales au charbon. Niveau particules on se doute que ce n'est pas top.

Nucléaire : aucunes particules dégagées, c'est très propre pour la couche d'ozone. S'il n'y avait pas les déchets nucléaires radioactifs et Tchernobyl / Fukushima.

Eolien / Barrages : très propres. On a par contre tendance à raser des forêts et leurs ruisseaux pour créer des barrages. Pas très sympa pour les poissons ni les amoureux de la nature.

Solaire : rien de plus propre, reste à savoir stocker l'énergie.

bouchons voiture

Essence : je vous laisse deviner.

Le Marketing

Les conseillers en communication font très bien leur boulot, peut être même trop bien. Il leur a suffit de changer quelques mots pour nous faire continuer d'acheter des produits tout en nous donnant bonne conscience.
Exemples.

promotion voiture pollution

Avec le bonus écologique, l'Etat lui même va nous aider à acheter un "véhicule propre" c'est à dire qui rejette seulement 110g de CO2 par km. Aaah vous pourrez rouler avec la tranquilité d'esprit. Qu'est ce qu'on est bien en 2018 où la technologie nous permet de consommer de manière responsable.

On savait pas.

Les français.

Non mais sérieusement, 110g de CO2 / km ça veut dire 1kg de CO2 tous les 10km (ce qui est presque un minimum quand on fait un aller retour). 1kg c'est le poids d'une bouteille d'eau. Donc toutes les 10 minutes quand vous roulez imaginez que vous prenez une bouteille d'eau, vous la remplissez de CO2 et vous la jetez par la fenêtre. Mais l'important est que l'on ait tous bonne conscience.

Biomasse : on en entend souvent parler, ça doit sûrement être très propre puisqu'il y a le mot "bio" dedans. En plus les allemands l'utilisent et c'est "durable". C'est génial !
La réalité c'est que "biomasse" = "brûler du bois" plutôt que du charbon. Pas très différent non ? C'est durable, oui parce que le bois ça repousse contrairement aux mines de charbon. Mais ce n'est pas très durable pour la couche d'ozone. Il n'y a qu'à regarder la tour Eiffel en hiver : le vent d'est nous amène toutes les particules des allemands qui se chauffent à la "bio"masse et on a un pic de pollution. Danke sheun.

tour eiffel pollution

Gaz naturel : aah, ce n'est plus "bio" c'est "naturel". Encore mieux. Ça reste du gaz que l'on brûle et qui dit gaz dit effet de serre.

Conclusion

On dit aujourd'hui que le seuil de l'irréversible a été franchi. Je le pense aussi mais pas pour des raisons sociologiques plutôt que techniques. J'imagine que des solutions pourrait exister pour revenir en arrière (avoir des aspirateurs à particules géants que l'on enverrait dans l'atmosphère, ... ?). Mais l'écologie est un peu un problème de théorie des jeux. Pourquoi investir si cela profite à tous ? Voilà pourquoi on est cuits.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.