Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Roman Gary ou les cerfs volants
Poursuivre le bleu 26 Avril 2016

Aaah les vacances... Rien ne vaut un bon bouquin à savourer les doigts de pied en éventail en entendant les mouettes au loin. Ou dans une gare à attendre un train.
En voyage en Malaisie et en Thaïlande, j'ai enfin pu renouer avec ce plaisir simple et je me suis plongé dans George Perec et Romain Gary, choisis pour mettre un visage sur le nom de l'un et pour approfondir l'autre.

J'écris rarement un article après un livre (le dernier remontant à Barjavel) mais là c'était plus fort que moi. Romain Gary remporte la palme avec "Les cerfs volants". Ça a été la révélation. C'est pourtant avec "La vie devant soi" que Romain Gary a obtenu le prix Goncourt mais je l'ai trouvé un peu moins bien.

Arrêtez Candy Crush un instant !

Romain Gary

George Perec : "W ou le souvenir d'enfance" était construit (très) bizarrement mais l'utopie de W en elle seule vaut bien la peine de lire ce petit livre.
"La vie, mode d'emploi" : beaucoup d'imagination dans ce livre trop long mais on croirait lire un feuilleton.
Une valeur sûre : "les choses" de George Perec.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom/pseudo et une case "invité" apparaîtra.