Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Poupée Vaudou
Un vieux compte à régler... 26 Octobre 2008

Non mais c'est dingue... je suis tombé sur un article du JDD, le "journal du dimanche", où le journaliste (du dimanche aussi ?) cautionne tout à fait la vente des poupées vaudou de Sarko. Selon l'auteur, c'est tout à fait normal, et Sarko devrait prendre exemple sur la magnifissime Ségo _qui n'a d'égal que son égo_ qui dans sa magnanimité la plus absolue laisse passer l'affaire dans l'indifférence la plus totale qui la caractérise plus que jamais.

Je trouve ça quand même scandaleux de faire des poupées à l'éfigie de quelqu'un, et qui plus est de donner son aval à cette farce surtout quand on est journaliste.

Car les journalistes qui revendiquent la démocratie haut et fort et écrite en gros sur tous les kiosques sont des gros gauchistes qui veulent la tête du président. Souvenez vous, dans les mois qui ont suivi l'élection, ils ont tellement décrié notre petit Nicolas qu'on en venait à se demander s'ils ne cherchaient pas la destitution. Et sous couvert de vivre dans un pays démocratique, ils ont fait du bourrage de crâne aux bœufs français qui ont mâché leurs feuilles de choux à deux sous avec toujours plus d'avidité. Et ils y sont arrivés à grands coups de "Le roi et sa cour", ou "Putain... encore 4 ans" à la une des magazines (!!). C'est ça la démocratie ? Et les 50% de français qui aiment bien sarko, ont ils le droit de s'exprimer ? oui. Mais d'être autant entendu que les journalistes gauchistes ? non.

Car encore, l'idée de la poupée vaudou est très rigolote je trouve. Mais après ces périodes de battage médiatique, je trouve que la poupée c'est un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je trouverais ça gentillet s'il n'y avait pas autant de haine dans le lynchage du président qui, il faut bien le dire, ne semble pas roupiller aux frais de la princesse. (hein chirac ?)

Il n'a pas de chance Sarko, même s'il pousse un peu, mais comment faire autrement ? Demander à être président de l'UE 1 an et demi quand tout le monde l'est 6 mois, c'est un peu vache. Mais peut on compter sur les deux présidents tchèques ? Sur le président de la Norvège, pas dans la zone euro, pour lutter contre la crise ? Effectivement il communique mal là dessus, et les allemands, italiens et autres espagnols qui comptent beaucoup en nombre d'habitants ont le droit de ne pas être d'accord...

Pour réussir dans les sondages (ce qui compte aux yeux des journalistes, le pays ils s'en foutent), Sarko aurait dû reprendre l'adage de notre bon vieux Chirac : "PIPE" (ou Pas d'Initiative, Pas d'Emmerdes).

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.