Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



la Californie
Aperçu global 03 Avril 2010

La californie c'est pas vraiment comme la France. On dirait un peu la campagne, même si on est dans une ville de 50 000 habitants, avec des villes au moins aussi grandes qui la touchent (Sunnyvale : 100 000, San José : 1 million, ...). C'est vraiment pas comme une ville parce qu'il y a des parkings partout, de la place, des routes avec 3 à 4 voies, des arbres, de la verdure... Mais c'est pas non plus la campagne française parce qu'il y a des fast food et des petits centres commerciaux partout.

"L'architecture" ici est très carrée. Il y a des gros blocs résidentiels et aux intersections il y a un petit centre avec 1 ou 2 restos, un petit supermarché, une banque, ... Il n'y a pas vraiment d'identité dans tout ça, mais comme il fait beau et qu'il y a des petites maisonnettes partout on se sent dans un Center Park.

rue aux US

Pour ce qui est des resto ici, c'est vraiment horrible. Pourtant j'adore manger dans des fast-food, mais là c'est vraiment trop. Les restaurants, sous couvert d'avoir tous des noms différents, nous servent pourtant la même chose : des pizzas, des hamburgers, du poulet ou de la César Salad. Et je vous parle des restaurants. Les fast-food c'est comme en France : Subway, Mcdo, KFC, ... avec quand même beaucoup de chaînes différentes. Il n'y a pas plus de MacDo que d'autres. J'ai pour l'instant vu au moins une dizaine de noms différents.
La nourriture est franchement grasse. Ça veut pas dire mauvais : si on va au restaurant, on est sûr d'être pas déçu. Mais on est sûr d'être pas surpris. Et on ne repartira pas le ventre vide.

Sinon je disais que ce n'était pas comme une ville parce que les distances sont gigantesques. Voici la carte de cupertino.

map cupertino

Avant de partir j'avais un peu repéré, et je pensais qu'entre le point A et la maison il y avait une petite distance. Et bien non, il faut quasiment 30 minutes à pieds. Et comme il n'y a pas grand chose entre les deux... il y a peu de choses à 30 minutes à pieds de la maison.

L'Amérique c'est le pays du gigantesque et de l'exagération. Howard le cow-boy aime ça. Pour rappel, Howard c'est l'américain super super gentil qui ne retire jamais sa casquette de l'équipe de Hockey du coin, même pour dormir (alors qu'il n'est ni chauve ni cheveux gris).
Il aime savoir qu'il peut faire 10° près de l'océan et 50° à 1 heure de là. Et que le lendemain c'est l'inverse.
Mais ce qu'Howard aime par dessus tout, c'est les grosses bêtes (et Judy ? ^^). Ils me parlaient des animaux de mers, les "sea lions". Il me dit que leur tête est aussi grosse que nous. Il me parle des fois où l'océan est plein de dauphins qui sautent hors de l'eau et le ciel est noir d'oiseaux. Mais là où il m'a fait rire, c'est quand il m'a parlé des "mountain lions". Je veux bien découvrir de nouvelles espèces d'animaux si je vais en amazonie, mais là quand même ça commence à bien faire. Il dit que les plus gros pèsent jusqu'à 70 kg et qu'ils tuent régulièrement des randonneurs. Au moins 2 ou 3 par an. Euh non, 1 par an. Euh non, 1 ces dix dernières années. Enfin bon il a lu ça une fois dans sa vie.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.