Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



L'aventure en chiffres
32 jours, 3 pays. Et les autres chiffres. 28 Août 2013
17
Le nombre d'avions différents que j'ai pris. Les vols avec escale coûtent moins cher : Paris -> Chicago -> Miami > Panama -> Guatemala city rien qu'à l'aller soit 37 heures ! Quasiment pareil au retour avec en prime un changement d'aéroport à New-York, apprenant ce jour là que ça existait : il faut attendre ses bagages, se payer le taxi et aller à l'autre aéroport se faire réenregistrer. Il y a plus fort que moi pour jouer sur les prix : j'ai rencontré une fille qui s'est embarquée comme membre d'équipage (cuisto, ménage, ...) sur un voilier pour venir d'Europe à moindres frais. Une idée qui ferait des vagues s'il y en avait moins, et qui a sans doute inspiré Sartre pour le titre d'un de ses romans.
17
Le nombre d'hôtels différents où j'ai dormi
1.5 $
Mon repas le moins cher. Et peut être mon meilleur souvenir. Après midi vélo, je décide de m'arrêter pour profiter de la vue et savourer un jus de fruis pressé. Il est 4 heures de l'après midi mais je sens l'odeur d'un barbecue me monter aux narines. Le resto vient d'ouvrir, la cuisinière s'entraînait juste à utiliser le barbecue. J'étais leur premier client ! Elle m'a servi du poulet grillé, des saucisses, pommes de terre et salade. Son mari américain avait les larmes aux yeux que je trouve leur plat excellent. J'en bave encore.
40
Le nombre de touristes étrangers avec qui j'ai parlé
6000 €
Ce que ça m'a coûté en tout. J'aurais pu rogner un peu sur l'avion en préparant mon voyage un peu plus que 3 jours à l'avance et surtout en choisissant de visiter des pays limitrophes et en passant de l'un à l'autre en bus mais même sans ça on serait à 5000 et je ne sais pas comment mon argent est parti si vite. J'étais pourtant en mode "voyageur pauvre à l'affut des bonnes occasions" et je dormais dans les dortoirs d'auberges de jeunesse à 5€ la nuit.
148
le nombre d'œufs de tortue que j'ai ramassés.
0
le nombre de fois où je me suis servi du pq que j'ai emmené, de ma couverture de survie, de ma bobine de ficelle, et de mon couteau suisse pour me défendre contre la mafia colombienne.
1
ah si, je me suis servi de mon couteau pour couper un ananas et le manger sur la plage. Je ne suis pas monté pieds nus sur un cocotier pour le cueillir, je l'ai acheté au marché du coin. Mon couteau était trop petit (plus petit que le rayon de l'ananas), et j'ai mis 1h à le couper avec mes mains. En prime il y avait un peu de sable.
4
le nombre de douches chaudes en 30 jours
2
le nombre de jours sans accès à internet
2
le nombre de nuits à l'aéroport.
Pas trop le choix quand l'avion arrive à minuit et qu'on repart à 7h du matin. J'ai donc fait mon sdf et j'ai eu le choix entre dormir par terre ou essayer de dormir sur des sièges avec l'accoudoir qui fait une planchette japonaise à mon dos. S'allonger par terre c'est pas top, le sol est froid. J'avais pourtant prévu le coup et encore fait mon sdf quand j'ai piqué la couverture gratuite dans l'avion mais un steward m'a agressé pour que je la rende.

L'accoudoir ça aura finalement été. L'imprévu c'est la voix qui même à 3h du matin répète toutes les 2 minutes qu'il ne faut pas laisser des inconnus faire notre valise à notre place. Et j'oublie l'agent d'entretien qui nettoie par terre en long en large et en travers avec sa machine infernale. J'ai cru que j'allais devenir fou.
La prochaine fois je dors sur le paillasson à l'entrée du parking souterrain, ça sera peut être plus silencieux et j'aurai peut être la sensation d'être sur de la moquette.
1
le nombre de fois où j'étais à l'arrière d'une moto, demandant à descendre et que le gars continuait.
3
le nombre de fois où j'étais seul à côté de quelqu'un avec une machette
À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.