Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Débuts sur un Mac
Tout ce qu'il faut savoir, logiciels gratuits indispensables, ... 07 Juillet 2011
mac book

Mac est fourni avec iLife, la fameuse "suite pour gérer votre vie" d'Apple. Mais dans les faits, ça ne suffit pas, et ce guide est là pour vous aider.

Utilitaires indispensables

MPlayer Extended
Gratuit - c'est un lecteur vidéo, qui arrivera à lire les fichiers là où QuickTime échoue souvent. Il gère aussi les sous-titres. Pas besoin de codecs et plus besoin de VLC qui a fait son temps.
Seashore
Gratuit - Un équivalent de Paint sous Windows. J'ai mis vraiment du temps à comprendre pourquoi il n'existait pas de logiciel pour créer des images toutes bêtes sur Mac, pixel par pixel. Et à vrai dire je n'ai toujours pas compris.
Candy Bar
Gratuit - Permet de changer les icônes de votre ordinateur. Normalement, pour ses fichiers et dossiers on n'a pas besoin d'un logiciel, mais pour certains icônes (Finder, corbeille dans le Dock, …) c'est obligatoire. Le logiciel est payant mais gratuit en version d'essai, mais comme ce genre de logiciel ne s'utilise qu'une fois et après on n'en a plus besoin... Téléchargez des icônes du tonnerre ici.
candybar

Utilitaires qui dépendent de vous

Switch
Gratuit - Un petit logiciel qui convertit un fichier musique en un autre fichier musique. Supporte beaucoup de types.
VirtualBox
parallels desktop

Gratuit - Il y a déjà Bootcamp (redémarre l'ordi en mode Windows) mais ça peut aussi être pratique de ne pas avoir à redémarrer l'ordi, mais de simplement émuler Windows (ou Linux). Ça marche très bien, mais si c'est pour jouer à un jeu vidéo, il vaut mieux redémarrer avec BootCamp. Parallels Desktop et VMWare sont deux alternatives payantes.

iRedLite
Gratuit - Permet de remplacer sa souris par la Apple Remote Controler (la petite télécommande). Très pratique pour tous les logiciels (pas juste vidéo/musique). Comme ça vous pouvez rester dans votre lit sans avoir à vous lever !
XCode
Gratuit - C'est l'équivalent Mac de Visual Studio, mais axé sur beaucoup plus de langages : C++, Java, Objective-C, iPhone-Apps, ... En fait c'est un éditeur avec coloration syntaxique, avec une gestion très simple des projets et fichiers inclus dedans + gestion de la compilation / exécution / débogage , ... Raccourcis clavier complètement personnalisables, templates perso, création d'interface pour nos programmes, ... Bref l'outil idéal. Clair, simple, facile d'utilisation.
Smultron
Gratuit - Un éditeur de texte open-source, destiné surtout à la programmation. Très utile si TextEdit nous fait des misères (pour ouvrir des fichiers aux codages de caractères particuliers). Ouvre tout en fait, et coloration syntaxique en prime.
Cyberduck
Gratuit - C'est purement un client ftp (le Finder plante souvent, et avec FireFox il faut télécharger les éléments d'un dossier uns à uns)
Img2icns
Gratuit - Transforme une image (png, jpg) en un icone (pour application, dossier, ...).
HexEdit
Gratuit - Un éditeur hexadécimal simple ; Si vous ne savez pas ce que c'est, c'est que vous n'avez pas besoin :)

Eclairements sur le système, Petites astuces

Tout d'abord ce site résoudra beaucoup beaucoup de vos problèmes. Il est très bien fait et très complet (i.e pas comme le mien ^^).

Voici cependant une sorte de FAQ : les premières questions que l'on peut se poser en quelque sorte

Changer les icônes
clic sur un élément, puis pomme-I ou clic droit -> lire les informations. Une petite fenêtre s'ouvre. Il y a l'icone en plein milieu, et aussi en plus petit tout en haut. Faites un glisser-déposer de votre nouvel icône vers ce dernier pour changer l'icône. Pour changer l'icône d'un élément du dock, retirer ce dernier du dock (glissé déposé hors du dock), changez l'icône de l'application associée (avec la méthode précédente, en faisant clic-droit sur le paquet) et faites un glissé déposé du paquet vers le dock. C'est fait ! Utilisez Candy Bar pour la poubelle ou l'icône du Finder
La touche Suppr
Ctrl D (D comme delete), en mode édition de texte. Mais pour effacer vos traces (listes à complétion automatique comme les mots clés recherchés sur Google...), faites Shift + Effacer.
Les options des applications
Au dessus de votre dossier Home, il y a le dossier Users, et encore au dessus, le dossier Ordinateur. Les options communes à tous les utilisateurs sont dans Bibliothèque. Celles pour un utilisateur particulier se trouvent dans le dossier Bibliothèque du dossier Home
les "paquets" ou "bundle"
Au lieu qu'un logiciel soit au fin fond d'un dossier et qu'il faille l'ouvrir pour le trouver, ici c'est plus simple : TOUS les logiciels sur Mac fonctionnent de la même façon, à savoir : il y a effectivement un dossier avec un fouillis incroyable dedans, mais le dossier est en mode "paquet" par défaut, c'est à dire que c'est un raccourci vers le logiciel caché au fin fond du dossier. En clair, ça prend l'icône du logiciel (comme ça c'est beau) et double-cliquer dessus lance le logiciel au lieu d'ouvrir le dossier moche. En faisant clic-droit -> afficher le contenu du paquet on peut quand même accéder aux fichiers si l'on veut
Préférences de l'ordinateur
Cliquez sur la pomme tout en haut à gauche -> préférences systèmes. Vous avez accès à un peu tout. A vous de vadrouiller ensuite.
Raccourcis claviers usuels
Vous pouvez tous les configurer dans préférences système ->(pour les raccourcis en mode "ordinateur", sinon quand vous êtes sur un logiciel autre ça dépend). Les plus utiles, à mon humble avis, sont : spotlight (pome espace chez moi), capture d'une zone d'écran (pomme shift 4), switcher entre clavier fançais et un autre (si vous écrivez parfois en japonais ou autre ; alt pomme espace), préférences de n'importe quel logiciel (pomme ,) (c'est invariable), zoom sur l'écran (pomme molette souris), changer de "spaces" (contrôle flèche gauche ou droite). Si votre souris a encore des boutons je vous conseille de les utiliser pour "spaces" encore une fois : tous les voir (F8 de base) ou voir toutes les fenêtres (F9).
La touche "Option"
Beaucoup de sites disent de la presser pour tel ou tel raccourci. Il s'agit en fait de la touche 'Alt'. En appuyant dessus tout en faisant une action, on obtient souvent des choses inattendues (cf ligne suivante)
Programme par défaut pour ouvrir tel type de fichier
Sur un fichier : clic droit -> lire les informations. Il y a une partie "s'ouvre avec", et l'on peut modifier le programme, pour ce fichier uniquement ! Si l'on veut faire ça pour tous les fichiers ayant cette extension, il faut maintenir la touche 'Alt' pressée avant de faire le clic droit et de faire "Afficher l'inspecteur".
Le Terminal
Mac est bâti sur un système unix. Vous savez peut être que Linux est quelque chose de gratuit, et qu'il en existe plusieurs distributions. Et bien Mac c'est à peu près ça, mais en payant, et donc plus beau et avec rien à installer.
Le terminal permet d'intéragir avec son ordinateur (déplacer, copier, supprimer des fichiers pour les opérations les plus simples) en profondeur, à la Linux.
Parfois il n'existe aucun logiciel capable de faire ce que vous voulez mais vous trouverez sur internet des lignes de commandes à exécuter. C'est dans le Terminal qu'il faut les entrer. A utiliser avec précaution.
Un exemple ici : demander à Mail d'envoyer avec accusé de réception.
Vous trouverez pas mal de sites répertoriant les commandes unix. Par exemple celui-là ou alors celui-ci si vous voulez vous familiariser un petit peu avec le terminal.

Installer Bootcamp

La première chose qu'on fait avec notre nouveau Mac est certainement de mettre Windows dessus pour se rassurer... étonnant ! :D On est loin de se douter qu'on ne s'en servira plus.

J'ai eu une dizaine d'essais infructueux avant que ça ne marche, mais je faisais toujours la même erreur : quand le disque d'installation est dans l'ordinateur, après avoir fait toutes les étapes, à un moment l'ordi demande si on veut démarrer du CD ou pas. Même si l'on a envie de dire oui, il ne faut pas toucher l'ordinateur. Il ne faut pas non plus y toucher quand après l'installation de XP celui-ci redémarre (une fois que bootcamp marche, en temps "normal", il faut Appuyer sur Alt au démarrage de l'ordi pour switcher entre Mac et Windows, mais pas pour cette fois là). En gros on met bootcamp, on choisit la taille de la partition, on suit les instructions, puis quand Windows s'installe on reformate la partition (je vous conseille Fat, pour que Mac puisse lire et écrire sur cette partition), et après on ne touche plus jamais à rien.

Ne pas suivre les conseils des gens sur les forums qui disent que ça marchait pas alors ils ont supprimé la petite partition "BootCamp" de 200 Mo, et qu'après ça marchait. Ils ont souvent des problèmes après comme par exemple l'ordi qui s'allume par défaut en Windows (et donc il leur faut toujours appuyer sur Alt au démarrage). Tout est fait pour que ça marche bien sans bidouiller, alors il faut arrêter de se croire plus fort que les programmeurs de chez Apple. (je dis ça pour les gens sur les forums qui se prennent trop pour des cadors)

Remarques :
Depuis que j'ai Parallels je n'utilise plus bootcamp parce que rallumer son ordinateur à chaque fois est tout de même assez contraignant, mais il faut quand même avoir installé BootCamp pour que Parallels fonctionne.
J'ai préféré XP à Vista : moins lourd, plus beau et je ne me sers pas d'internet avec pour ne pas avoir de virus (et donc pas d'antivirus).

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.