Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



11 heures d'avion
Il peut s'en passer des choses en 11 heures... 18 Avril 2009

La première chose à m'avoir frappé fût sans doute que la quasi totalité des japonais de l'avion portaient... des sandalettes blanches en éponge, faisant office de chausson !! Je ne me trompe pas de destination, c'est déjà ça !

Les 12 heures de vol (de 13h30 à 1h30 du matin heure française) ont passé très rapidement. Ceci peut être parce que j'ai voulu regarder "l'étrange histoire de Benjamin Button" (3 heures) et que ça m'a pris 4 heures parce que j'avais cliqué à côté et que j'ai mis 1 heure à comprendre que je regardais autre chose. Comme c'est l'histoire de quelqu'un qui vit à l'envers ou quelque chose comme ça, ça ne m'étonnait pas de ne pas voir apparaître Brad Pitt.

L'autre chose c'est que j'avais voulu me "surclasser" : me faisant payer mon billet d'avion, j'ai ajouté 50€ pour avoir un "siège Plus" : une place avec personne devant, là où il y a les issues de secours / un mur de séparation. Je ne sais pas si c'est une bonne idée car et d'une il restait des places et d'autres gens ont pu s'y mettre gratuitement, et de deux c'est à la séparation qu'il y a les toilettes et le petit wagonnet avec à boire gratuitement, et j'ai été constamment gêné. Je vais vous épargner les tribulations des 4 hollandais et leurs 3 bébés (hollandais eux-aussi), ou du gars qui est venu me réveiller 6 fois pour regarder par mon hublot (pour ne voir que des nuages), et qui a par la même donné envie à pleins d'autres gens de faire la queue devant mon hublot pour savoir ce qu'il y avait de si intéressant.

Du côté des choses positives : à Air France (qui n'étaient pas en grève) il y a des nouilles chinoises (celles où il faut rajouter de l'eau bouillante pour faire apparaître 1 kg de pâtes et un petit pois) "à volonté", juste à côté des jus et canettes gratuits, ainsi que de la glace Haagen Dazs : ça ne rigole pas ! Mais cette dernière est partie plus vite qu'il ne faut de temps pour le dire et j'ai manqué à mon devoir d'ancien du club X-Gorets en n'en ayant pas !

Enfin, le gars à côté de moi a gagné ma sympathie dès le début quand il a mis des journaux et livres sur le siège entre nous deux pour ne pas que les hollandais qui réclamaient une place ne s'y installent. On a un peu parlé et il m'a même dit qu'il était un prof de judo ingénieur, allé pour la première fois au Japon en 70, et qui avant la retraite était chef d'une filliale de Nissan et qu'il comptait Carlos Ghosn pour ami ! Et il m'a raconté plein d'anecdotes rigolotes sur les japonais : il m'a pris pour son petit scarabée en quelque sorte !

Pour ce qui est du décalage horaire, pas le moindre puisqu'il est 4 heures du matin heure locale et que je suis sur l'ordinateur :)

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.